APPAREIL Architecture

Réflexion sur le minimalisme, la nordicité et l’intention dans chaque geste.

Texte — Catherine Métayer et Marie Charles Pelletier
Photos — APPAREIL architecture

Les gens derrière les Cabins 

Pour concevoir les Cabins, l’équipe BESIDE a invité des collaborateurs à réfléchir et à imaginer ― autour de longues heures infusées de café et de marches en forêt ― des habitations architecturales qui s’imbriqueraient dans le paysage et qui inciteraient à profiter de la nature. Au cœur de chacune de leurs discussions: le respect de l’environnement et le désir de construire un milieu de vie à la croisée de la culture et de la nature.

_________

 

Les projets architecturaux d’APPAREIL sont enracinés dans la culture et les environnements nordiques. Chaque détail y est murement réfléchi et prend vie tant la sensibilité au contexte est grande. La petite équipe a naturellement pris sa place au sein du projet BESIDE Cabins, comme la présence d’un poêle à bois dans un camp de chasse.

Sa fondatrice, Kim Pariseau, détient une double formation en design intérieur et en architecture, issue de ses années d’études passées au Québec et au Danemark. Sa dernière année au baccalauréat à Copenhague a façonné sa démarche. C’est à ce moment-là que le respect de l’environnement est devenu central dans sa pratique. Depuis, la firme, qui fête ses dix ans cette année, fonde chacune de ses interventions sur des principes de durabilité, ce qui assure une longévité à ses projets.

Projet: APPAREIL ARCHITECTURE — Chalet GRAND-PIC
Photo: Félix Michaud

 

Valoriser le processus

APPAREIL envisage chaque nouvelle habitation en gardant en tête qu’une intervention minimale s’intègre plus harmonieusement à son environnement. Ainsi, la conceptualisation d’un projet prend toujours en compte le site. Celui des BESIDE Cabins, dans la région de Lanaudière, est couvert d’une forêt dense et mature. «L’idée est donc de nous assurer que les Cabins seront tournées vers la lumière à l’aide d’ouvertures, mais seulement là où ce sera nécessaire pour arriver à conserver un maximum d’isolation», explique Kim.

Projet: APPAREIL ARCHITECTURE — MAISON SOEUR
Photo: Félix Michaud

 

Pour l’habitation elle-même, l’équipe d’APPAREIL ne voulait pas d’un espace intérieur trop grand: «Notre intention était d’offrir une expérience de confort et de réunir les gens autour d’un foyer.»

Elle voulait aussi permettre un dialogue constant entre l’intérieur et l’extérieur, au gré des saisons. «On veut créer un cocon dans lequel les habitants seront douillets, mais on veut aussi les inciter à aller dehors en créant des espaces protégés et tempérés. Pour moi, c’est ça une réponse à la nordicité», expose l’architecte.

Les habitations sont donc constituées d’espaces où les gens peuvent se réfugier lors de tempêtes pendant la saison froide, et profiter du vent chaud et du soleil en été.

Tweet

Kim Pariseau admet qu’elle peut passer plusieurs années sur un même projet. D’après la majorité de ses consœurs et confrères, il s’agit de slow architecture. La principale concernée soutient que si elle se compare à ses collègues danois, il n’en est rien, puisque ceux-ci ne passent jamais moins de trois ans à élaborer un projet.

APPAREIL Architecture valorise le processus autant que le résultat. Kim ne manque jamais de le souligner: «Oui, les gens peuvent aller sur notre site web et voir les projets qu’on a réalisés, mais sans nécessairement comprendre toute la démarche effectuée en amont, sans non plus saisir l’importance du temps passé avec nos clients à se questionner sur l’essence du projet, sur la manière de le concevoir et avec qui.»

Projet: APPAREIL ARCHITECTURE — beside cabins
3d: studio Abstract

 

S’ancrer dans la nordicité

APPAREIL, dont on associe parfois (à tort) les créations au style scandinave, s’intéresse plutôt à la nordicité, un terme né au Québec et qui peut s’appréhender à travers un large éventail de domaines.

«La nordicité, c’est notre capacité à nous adapter à notre environnement, à notre climat, à notre milieu de vie, à nos ressources et à notre mode de vie.»

Tweet

Pour y arriver, Kim Pariseau et son équipe priorisent l’utilisation d’essences locales. Ils valorisent aussi le savoir-faire des entrepreneurs, des fabricants et des fournisseurs à proximité et apprécient les relations privilégiées qu’ils entretiennent avec eux. «Plus tôt on intègre les différents acteurs dans le processus, plus on fait un projet écologique et responsable», dit-elle.

Projet: APPAREIL ARCHITECTURE — du rocher
photos: FÉLIX MICHAUD

Une telle approche peut sembler restreignante. Mais comme le restaurant qui propose une cuisine de saison, la contrainte se traduit au final en vecteur de créativité et d’innovation.

Tweet

Le projet des BESIDE Cabins ne fait pas exception. L’entrepreneur général est Rawdonnois et sa femme et son fils travaillent à ses côtés sur ce projet. Les fournisseurs avec qui BESIDE fait affaire viennent en majeure partie de Lanaudière, sans parler de Renaud, le bucheron, un natif de la Gaspésie, qui a passé les 15 dernières années dans les forêts de la région. (On le soupçonne de faire de la télépathie avec les arbres.)

Faire plus avec moins

La démarche d’APPAREIL s’insère aussi dans un souci de minimalisme. C’est en diminuant les pieds carrés qu’on arrive à ajouter de la valeur et de la qualité à une habitation. L’idée n’est pas de minimiser les besoins des gens, mais plutôt de les optimiser dans l’espace. Voilà pourquoi durant sa première rencontre avec un client, Kim le questionne sur son mode de vie. Elle conclut la plupart du temps qu’il n’a pas besoin de plus d’espace (ou d’un grand walk-in), mais plutôt de repenser celui-ci. «C’est souvent beaucoup moins payant pour nous, mais c’est ancré dans nos valeurs», explique-t-elle en riant.

Dès son arrivée au Danemark, l’architecte raconte qu’elle a immédiatement remarqué la manière dont les habitants économisent l’eau. C’est un pays qui dispose de peu de ressources à exploiter, ce qui rend inévitablement leur cout considérable. Comme ils ne peuvent justifier aucune perte, l’utilisation de chaque matière est préalablement étudiée avec soin. C’est justement cette analyse qui demande du temps.

«Au Danemark, tout est pensé pour les générations futures. La maison que l’on bâtit est réfléchie en fonction du legs qu’on en fera à nos enfants.»

Tweet

Au Québec, les gens semblent croire que les ressources sont inépuisables. On pourrait pourtant apprendre des autres pays nordiques, en réfléchissant à plus long terme, en cherchant des solutions de rechange et en évitant d’extraire nos matières premières comme s’il n’y avait pas de lendemain.

«Il faut apprendre à faire plus avec moins et à nous défaire d’une vieille mentalité qui voit l’utilisation de résidus comme du recyclage de bas étage», se désole Kim. Elle se remémore les années où sa firme était la seule à se rendre chez Alcan pour récupérer des surplus d’aluminium. Même la fonderie ne savait pas quoi en faire. Il suffisait donc de demander à l’entreprise de les leur donner.

Projet: APPAREIL ATELIER — FLOE

 

Pour faire du millage sur leur idée de récupération, en 2017, ils ont aussi créé APPAREIL Atelier, le petit frère d’APPAREIL Architecture. Le concept: miser sur le savoir-faire québécois pour concevoir du mobilier sur mesure misant sur la décroissance. «Le mot est un peu choquant parce qu’on propose un produit, mais ce qu’on dit plutôt à nos clients, c’est qu’on va les accompagner. Si quelque chose brise, on va le réparer pour eux», relate Kim.

En design d’objets comme en idéation d’habitations, l’architecte privilégie la pérennité comme un phare pour guider sa réflexion.

 

besidecabins.com

_____

On apprenait en mars dernier qu’APPAREIL Architecture était lauréate du Lab-École Saguenay, un concours multidisciplinaire d’architecture. Cet appel à la créativité s’étend à l’ensemble du Québec et a pour objectif de repenser les écoles de demain en dessinant les plans de cinq écoles à rebâtir à travers la province.

Partagez cet article

Ne manquez jamais un numéro

Deux numéros par année

25% de réduction sur les numéros précédents

Livraison gratuite au Canada

Infolettre

Pour recevoir les dernières nouvelles et parutions, abonnez-vous à notre infolettre.