Nouveaux récits

Des essais personnels sur notre rapport à la nature, nos paradoxes et nos envies de révolution.

De l’importance de manquer d’originalité

L’artisanat du point de vue d’un apprenti repenti.

«On a dit qu’elle avait une tumeur au sein. Je pense plutôt que c’était un pylône dans le cœur.»

À 12 ans, Juliana Léveillé-Trudel apprenait les rudiments de la désobéissance civile aux côtés de sa mère. L’objectif: bloquer la construction d’une ligne à haute tension.

Géolocalisation impossible

Une cure de désintoxication numérique pour retrouver le contact avec soi-même.

La maternité augmentée

De retour au travail peu après la naissance de sa fille, la journaliste Erin Sroka médite sur la tech au service de la dyade mère-enfant avec, en toile de fond, la prospérité numérique de Seattle.

Une pêche initiatique

Valentine Thomas nous raconte comment elle a quitté le monde des affaires pour aller vivre de la pêche sous-marine au Cap-Vert.

«Mes parents avaient fui la guerre. Moi, j’étais attiré par elle.»

Jad Haddad a longtemps été interpelé par les zones de conflits, ayant lui-même grandi dans le Liban en guerre. Oeuvrant aujourd’hui en tourisme d’aventure, il nourrit son désir d’inconnu et de découvertes autrement.

Vie de van, oui mais.

«Je suis heureux d’être un bâtard avec un pied dans la ville et l’autre dans le bois.»

Le cofondateur de BESIDE a passé la première moitié de sa vie en Abitibi; la seconde, à Montréal. S’il a longtemps cru qu’il devait choisir entre la région et la ville, il assume aujourd’hui sa nature hybride.

La vie après la viande

Le journaliste et animateur radio Matthieu Dugal raconte comment il a surmonté son amour indéfectible pour le steak de thon et les côtelettes d’agneau, afin de devenir un végane assumé.

«J’ai longtemps pensé qu’une relation sexuelle avait une durée.»

À la fin de sa vingtaine, Marie-Élaine Guay a choisi de fuir le monde de la publicité pour devenir horticultrice. Et ce changement — de la performance à la lenteur — a graduellement infusé chacune des sphères de sa vie.

«J’ai peur de retourner dans ces endroits que j’adore.»

La montagne peut-elle être un lieu de guérison, même si elle est à l’origine de nos blessures? Le planchiste, réalisateur et militant Tamo Campos nous fait part de ses réflexions après un évènement qui a transformé sa vie.

«Moins de pétrole et plus de beauté»

«Un monde avec moins de pétrole et plus de beauté: je pense à ça, même si j’ai de grandes chances de finir ma journée en prison.»