Petit guide de l’art éphémère de la sculpture sur neige

Jouer dans la neige, c’est du sérieux.

Texte—Mark Mann
Illustrations—Mélanie Masclé

La fin de l’hiver 2020 a probablement été la période la plus fertile de l’histoire de l’art sur neige. Durant les premières semaines éprouvantes du grand confinement, bien des gens se sont retrouvés avec beaucoup de temps libre sans pouvoir l’occuper avec leurs activités habituelles. Ils sont alors allés jouer dehors. Du jour au lendemain, ou presque, des bonshommes de neige se sont multipliés sur les terrains et dans les parcs, comme s’il s’agissait d’une sorte de soulèvement populaire.

«Tout le monde vivait dans sa bulle, et il n’y avait rien à faire et nulle part où aller», se souvient Swapnaa Tamhane, une artiste visuelle établie à Montréal.

«Le fait de ne plus avoir nos distractions habituelles nous permet de prendre le temps de faire des sculptures sur neige, une activité simple et agréable.»

Tweet

Bien que l’explosion de sculptures sur neige de l’hiver dernier ait révélé une grande créativité jusque-là inexploitée, Swapnaa Tamhane a remarqué que les stéréotypes de l’art sur neige étaient largement répandus. Si les personnages loufoques étaient légion, les œuvres expressionnistes abstraites, elles, étaient plutôt rares.

Un an plus tard, même avec la progression d’un variant agressif, les moyens de se divertir redeviennent peu à peu ceux d’avant la pandémie, ce qui nous donne moins de raisons de passer du temps à jouer dehors. Selon Swapnaa Tamhane, c’est bien dommage parce que la neige est un médium artistique formidable. Nous avons peut-être seulement besoin de nous donner la permission de nous amuser dans la neige avec un peu plus de sérieux.

Un moment privilégié
____

Étonnamment, la sculpture sur neige s’appuie sur une tradition vénérable dans l’art contemporain. Le célèbre artiste et environnementaliste britannique Andy Goldsworthy travaille à mains nues afin de créer des œuvres d’art éphémères en pleine nature. Ses seuls matériaux sont ceux qu’ils trouvent à l’extérieur: des feuilles d’arbres, des brindilles, de la terre et de l’eau sous toutes ses formes, dont la neige. Parmi les œuvres d’Andy Goldsworthy figurent une boule de neige vide géante, des arches élégantes et de magnifiques sculptures dans des bancs de neige.

La force unificatrice de l’art d’Andy Goldsworthy réside dans le passage du temps. «Le changement, la lumière, la croissance et la dégradation sont les fondements mêmes de la nature et de l’énergie que j’essaie de saisir avec mon travail.»

Tweet

De son côté, Swapnaa Tamhane admire une autre artiste renommée de l’éphémère, Marlene Creates, qui utilise souvent du papier dans son art environnemental.

Selon Marlene Creates, le fait de créer dans la nature nous plonge dans un état d’esprit bien particulier. «C’est un moment privilégié qui implique une dimension naturelle du temps», a-t-elle écrit. Il s’agit là d’une évidence: certaines choses perdurent et d’autres, non. Tout ce sur quoi nous pouvons compter, c’est le changement.

En collaboration avec Swapnaa Tamhane, nous vous offrons quelques stratégies pour découvrir ce genre de «moment privilégié» avec la neige ainsi que des idées de projets à expérimenter cet hiver.

 

– Étape 1 –

Retrouvez votre émerveillement

Swapnaa Tamhane a depuis longtemps une fascination pour la neige, mais elle ne s’est concrétisée que lorsqu’elle a quitté Toronto pour s’installer à Montréal, il y a quatre ans. «C’est tout un spectacle de voir les voitures complètement ensevelies sous la neige. Je trouve ça incroyable!»

Elle aime la capacité qu’a la neige de transformer l’environnement, la façon dont elle change la lumière dans la ville et modifie l’espace dans la rue, et la manière dont elle rend tout plus petit et plus clair. La neige modifie également notre environnement sonore; elle absorbe bien le bruit et atténue les désagréments de la circulation. Elle nous oblige même à bouger plus lentement. Rien ne bouleverse nos vies avec autant de douceur que la neige.

Se laisser émerveiller par la neige ouvre la voie à l’inspiration. La neige est une chose bien étrange qui est partout autour de nous.

– Étape 2 –

Examinez la texture de la neige

Si vous avez envie de laisser libre cours à votre imagination avec la neige, la prochaine étape est de vérifier votre matériel. Les spécialistes en boules de neige et les adeptes de ski de fond vous le diront: la qualité de la neige varie selon la température.

«La neige peut avoir tellement de textures différentes», affirme Swapnaa Tamhane. Plutôt que d’attendre la neige parfaite, adoptez une approche collaborative et adaptez-vous à la combinaison unique de densité et d’humidité que la neige vous offre cette journée-là.

Lorsque la neige est très légère et floconneuse, Swapnaa Tamhane suggère de faire des tracés sur la surface. La neige plus dense et lourde offre la possibilité d’y aller plus en détail. Une neige ni trop légère ni trop lourde permet de faire des œuvres d’envergure. N’hésitez pas à explorer et à faire des essais!

– Étape 3 –

Expérimentez avec différents outils

Andy Goldsworthy utilisait souvent des objets trouvés dans la nature pour créer ses œuvres extérieures: une roche ou une plume ramassée par terre, ou une branche arrachée à un arbre mort. Lorsqu’on joue dans la neige, un outil inhabituel peut inspirer de nouvelles expériences: créez des textures intéressantes avec un balai ou un râteau, ou faites des formes dans un banc de neige avec une pelle ou une planche de bois.

Et Swapnaa Tamhane insiste sur l’importance de la couleur. Un peu de colorant dans un vaporisateur peut ajouter un effet de surprise et donner de l’éclat à vos sculptures sur neige.

 

– Étape 4 –

Optez pour l’abstraction

Swapnaa Tamhane a consacré une grande partie de sa pratique artistique à l’exploration du lingam, un symbole traditionnel de l’indouisme. «Ce symbole représente Shiva, le dieu créateur et destructeur», explique-t-elle. Le lingam peut prendre la forme d’un ovale, d’un petit pilier ou d’un cylindre s’allongeant vers le haut. Selon elle, lorsqu’un lingam apparait naturellement, comme une stalagmite de glace formée au pied de l’Himalaya, l’endroit devient sacré.

Swapnaa Tamhane a beaucoup voyagé en Inde, et a passé beaucoup de temps à étudier ses nombreux temples dans une perspective non religieuse. «Je trouve intéressant de voir comment un objet acquiert de l’énergie grâce à toutes les personnes qui le regardent», dit-elle. Nous donnons un sens aux choses avec notre attention, et comme les formes abstraites sont moins définies, elles laissent plus de place pour nos projections mentales.

Si vous vous accordez un peu de temps pour jouer avec la neige, n’essayez pas de créer des personnages familiers et reconnaissables. Essayez plutôt de faire des formes simples et abstraites comme une pyramide, une sphère ou un lingam. Vous pourriez trouver le résultat plus satisfaisant, et à bien des égards, plus intéressant.

– Étape 5 –

Tirez le maximum de votre environnement

Une autre façon de se détacher de notre approche habituelle de la sculpture sur neige est de délaisser l’idée de créer un élément unique dans un endroit particulier. Essayez plutôt de faire quelque chose qui se déploie dans plusieurs directions. Vous pouvez le faire rapidement en dessinant des traces ou en faisant des pas, ou plus lentement en reproduisant de petites formes similaires.

***

Vous avez envie de vous mettre à la sculpture sur neige? Voici quelques projets à expérimenter cet hiver.

  • Les ombres de neige: Si la neige est légère et floconneuse, prenez un outil et tracez les ombres projetées sur la surface de la neige. Lorsque les ombres se déplacent, redessinez-les. Allez-y en profondeur et observez les lignes s’estomper à mesure que la neige tombe, ou demeurez en surface pour un effet plus calligraphique et regardez les tracés disparaitre.
  • L’étagère de neige: Swapnaa Tamhane suggère de construire une étagère de neige dans la ruelle et de la garnir de boules de neige, de façon à créer une sorte de bibliothèque citoyenne de boules de neige pour les enfants du quartier!
  • Le champ de lingam: Choisissez une forme abstraite simple et reproduisez-la autant de fois que possible. Swapnaa Tamhane a en tête un champ de lingam de hauteur différente pour donner une impression d’ondulation. Si vous avez de la chance, d’autres personnes auront envie d’en ajouter et vos efforts seront multipliés.
  • Le vide: Si la neige est très mouillée et que vous avez envie de relever un défi, essayez de recréer la boule de neige vide géante d’Andy Goldsworthy. Envoyez-nous des photos si vous réussissez!
  • L’Arche de neige: Pour une création d’allure classique, essayez de construire quelque chose de plus structurel. Avec un couteau, façonnez des briques dans de la neige dense. Vous pouvez les placer sur une forme faite de neige compactée que vous retirez par la suite, ou les mettre en place avec l’aide de vos proches.

Partagez cet article

Ne manquez jamais un numéro

Deux numéros par année

25% de réduction sur les numéros précédents

Livraison gratuite au Canada

Infolettre

Pour recevoir les dernières nouvelles et parutions, abonnez-vous à notre infolettre.