Subscribe Now

Good news: you never have to miss another issue with our brand new annual subscription

Two editions per year

Free shipping worldwide

25% discount on any past issues

Monthly VIP Newsletter

An Automatic renewal to ensure you never miss an issue.

Lire

Une ferme en fleurs

Quand elle est entrée en contact avec le monde agricole, la fleuriste Sarah Ryhanen a décidé de donner un tout nouveau sens à son entreprise — et à sa vie.

Charlevoix dans une bouteille

Lanaudière: entre proximité et grand air

Retour vers le futur

Un oiseau rare

Visionner

Kroy

C’est dans la douce lumière de l’aube que s’est déroulé le dernier Canot-Concert de la saison, en compagnie de l’énigmatique KROY. Avec sa musique hypnotisante, l’artiste montréalaise — qui fait…

Société Duvetnor

Épisode 03 – Souvenirs de famille

Les Pionniers

05. La pêche ancestrale

Non classifié(e)

Across the Salty Roads

Un périple à la voile «sur le pouce» à travers les iles du Pacifique Sud, en quête d’histoires et d’initiatives de communautés locales pour contrer les effets des changements climatiques.

Synopsis

Fragile océan

Les iles du Pacifique Sud recèlent une végétation luxuriante, des eaux multicolores, des plages de sable fin balayées par le vent et des cultures riches d’histoire. Pour bon nombre d’entre nous, ces iles sont des destinations de rêve, synonymes d’évasion. Mais au-delà des apparences idylliques, le Pacifique Sud et les iles qui le peuplent sont confrontés à des enjeux environnementaux majeurs et subissent les contrecoups directs des changements climatiques ayant cours à l’échelle planétaire. L’élévation du niveau de la mer, la salinisation des sols, la détérioration importante de la biodiversité et la pollution par le plastique sont des sources de préoccupation quotidiennes pour les habitants de Tahiti, de Fiji, des Tuvalu, des Marquises et des milliers d’autres iles et archipels de la région.

Lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui s’est tenue à Paris en 2015, les insulaires ont uni leurs voix pour déclarer que l’avenir de la région était tributaire de notre lutte collective contre les changements climatiques. Parallèlement, les entités gouvernementales, les organisations et les communautés locales s’affairent à déployer des solutions créatives et durables afin de protéger leurs terres, comme les jardins de corail, les iles flottantes, les zones marines protégées, les banques de semences dédiées à la conservation de la biodiversité, les hôpitaux pour tortues et requins, les applications axées sur la pêche et l’agriculture ou les projets de permaculture saline. Ces initiatives à petite échelle s’ancrent non seulement dans les nouvelles technologies et les dernières découvertes scientifiques, mais s’inspirent aussi de pratiques ancestrales écoresponsables ravivées par les communautés locales s’inscrivant au cœur de ce vaste projet de conservation.

Naviguer pour une bonne cause

En 2015, le cinéaste, photographe et réalisateur montréalais Guillaume Beaudoin a rejoint un équipage en vue de prendre part à une mégaexpédition de l’organisation  The Ocean Cleanup, en vue de récolter des échantillons de plastiques et recueillir des données sur le grand vortex de déchets amoncelés dans la gyre océanique du Pacifique Nord. Ce voyage en mer d’un mois, entre San Francisco et Hawaï, lui a fait prendre conscience de l’ampleur de la problématique environnementale. Inspiré, il a mis le cap sur le Pacifique Sud, cette fois-ci dans le but d’y rencontrer des communautés locales touchées par ces enjeux, d’écouter leurs histoires et de documenter leurs actions positives, riches de solutions.  

«L’objectif d’un tel projet est de montrer le bon côté des choses, de mettre en valeur la beauté des gestes que les gens posent et la solidarité qui les unit. L’idée est justement de refuser de nous assoir sur nos lauriers et de croiser les bras. Nous devons plutôt garder la tête haute, passer à l’action, bâtir des relations; nous efforcer de créer quelque chose et d’inspirer les autres», a affirmé Guillaume avant le grand départ.

La websérie Across the Salty Roads

Au cours des prochains mois, Guillaume traversera l’océan Pacifique Sud « sur le pouce » afin de produire une websérie retraçant les histoires de ceux qui croiseront sa route.

Dans le cadre du projet Across the Salty RoadsB-SIDE a créé une plateforme web afin de suivre le périple de Guillaume en temps réel. Chacune des étapes de son parcours sera documentée sous forme de contenu vidéo, de textes, de photos et d’illustrations tandis que le réalisateur explorera les initiatives novatrices des communautés locales et leur façon unique de lutter contre les changements climatiques.

Au plaisir de vous retrouver d’ile en ile.

Merci à ces partenaires et collaborateurs, qui rendent Across the Salty Roads possible :

Bio

Guillaume Beaudoin parle de ce qui l’a motivé à créer Across the Salty Roads :

Introduction — Guillaume Beaudoin

Across the Salty Roads est une initiative du directeur photo, photographe et réalisateur montréalais Guillaume Beaudoin. Depuis le début des années 2000, Guillaume s’est bâti un portfolio impressionnant en cumulant un éventail de projets lifestyle et axés sur la nature.

Photo : Alexis Belhumeur-Coupal 
Direction artistique : Christine Charlebois

En 2013, il a exporté son talent aux quatre coins du monde en réalisant des émissions de télé, des vidéos publicitaires et des vidéoclips en Asie, en Afrique et en Europe, en plus de participer au tournage d’un film au Népal. En 2015, il s’est joint pour la première fois à l’équipage d’un voilier et a parcouru l’océan Pacifique afin de recueillir des échantillons de plastique pour l’organisation The Ocean Cleanup.

Toutes ces expériences ont mené au lancement du projet Across the Salty Roads : un périple à la voile « sur le pouce » à travers les iles du Pacifique Sud, en quête d’histoires et d’initiatives de communautés locales pour contrer les effets des changements climatiques. .

Voyager vs. documenter

Une conversation avec Guillaume Beaudoin
Enregistrée à Tahiti